En Ecosse #10 – Ile de Skye 2

île de skye 2

Nous sommes retournés sur l’île de Skye sur conseil de l’ami qui nous a plus que briefé sur l’Ecosse.

Direction les Fairy Pools dont j’avais vu beaucoup de photos et lu plein d’articles qui en faisaient l’éloge. Il s’agit d’une succession de chutes d’eau qui créent des piscines naturelles dont l’eau est limpide (certains visiteurs les comparent même à celle que l’on peut voir à Hawaï !).

Arrivés sur place, nous décidons de pic-niquer avant de partir en balade. Plein de motivation, nous partons et nous nous cassons vite le nez dès la 1ère traversée d’un cours d’eau avec du courant. Avec Monsieur nous cherchons par tous les moyens à traverser, nous échafaudons des plans mais il n’y a rien à faire, nous ne voulons pas tenter le diable à traverser avec notre puce : il faut sauter, enjamber, les rochers sont glissants et nous ne voulons pas risquer de tomber avec elle dans les bras, et nous avons abandonné l’idée de poursuivre notre marche pour trouver un meilleur passage parce que nous nous enfoncions dans la boue.

Déçus, nous restons sur notre faim et nous décidons d’aller voir le point le plus à l’ouest de Skye : Neist Point.

Neist Point est un cap tout vert, dominé par un vertigineux promontoire rocheux, depuis lequel nous pouvons voir les îles des Hébrides Extérieures. Le parking est à 1km, il faut suivre un chemin qui conduit jusqu’au phare qui est à l’extrémité de la pointe.

Notre journée s’est terminée sur une belle vue dégagée sur la mer des Hébrides. Voici encore quelques clichés du chemin de retour.

En Ecosse #9 – Plockton

Journée off aujourd’hui, pas vraiment de sorties planifiées. La veille nous avons tout de même pré-réservé une sortie pour aller voir les phoques via un flyer disponible dans le cottage.

Nous voilà donc en route pour le joli petit port de Plockton.

IMG_0293.jpg

Une baie nichée à l’intérieur du vaste Loch Caron, le site est protégé par des collines boisées. Le village jouit d’un microclimat et d’une certaine douceur que l’on ne retrouve habituellement pas près des lochs. Nous pouvons même y croiser des palmiers !

Nous avons pris le bateau pour une excursion d’1h pour tenter de voir les phoques qui vivent sur les îlots du loch. La balade n’est pas à payer avant, mais après, seulement si l’on voit les phoques, le capitaine nous expliquant qu’il ne peut pas nous assurer d’en voir. Je trouve cette attitude plutôt honnête même s’il y a peu de chance de ne pas en voir a priori.

 

La légende (qui n’en est pas une pour les habitants du coin) veut que J.M. Barrie, l’auteur de Peter Pan venait régulièrement en vacances par ici, et que le jour où il a vu cette île, ça lui aurait fait penser à une île imaginaire, ce qui donnera plus tard le livre que nous connaissons aujourd’hui encore.

IMG_9091

Nous les avons vu, les phoques qui vivent dans le loch. Certains ont même des noms et le capitaine reconnaît les bébés nés en juin dernier. Il nous explique aussi que les différentes couleurs de pelage est du au changement de fourrure (ils commencent à faire celle pour cet hiver). Je vous laisse imaginer le nombre d’étoiles qu’il y avait dans les yeux de ma puce !

L’après-midi n’a pas été très productif (sauf pour notre corps tout courbaturé de la veille). Nous nous sommes décidés un peu tard à aller voir le Eilean Donan Castle (au bout de notre route) et il fermait au moment où nous sommes arrivés. Nous en avons profité de l’extérieur.

Pour l’anniversaire de Monsieur, nous sommes allés dîner sur l’île de Skye dans une restaurant à Kyleakin.

En Ecosse #8 – Ile de Skye & Old Man of Storr

Ile de Skye 1

Il a plu toute la nuit et toute la matinée. Un déluge ne plus ! J’avais peur que nous ne soyons bloqués dans le cottage pour la journée tellement il pleuvait ! Nous avons regardé la météo dans les environs et il faisait beau sur l’Ile de Skye. Nous n’avons pas traîné et y sommes partis.

L’Ile de Skye (« an t-Eilean Sgitheanach » en gaélique) tient son nom du vieux norrois « sky-a », qui signifie « l’île aux brumes ». Occupée jusqu’au 13ème siècle par les Norvégiens, elle a vécu au fil de l’agriculture. Après l’échec de la rébellion jacobites, les habitants aidèrent Bonnie Prince Charlie dans sa fuite. Comme pour les Highlands, Skye a beaucoup souffert des représailles anglaises. Aujourd’hui, Skye est fière de ses traditions. On y enseigne toujours la langue celte, et les panneaux lui font la part-belle aux côtés de l’anglais.

 

Nous avons déjeuné à The Lower Deck à Portree (Port Rìgh en gaélique, signifiant « port du roi »). C’est la « capitale » de l’île. Le long de son joli port s’alignent de maisons aux couleurs vives (pour que les pêcheurs retrouvent leurs foyers dans le brouillard).

IMG_8993

Après déjeuner nous sommes directement partis pour voir le Old Man of Storr. Il s’agit d’un menhir en basalte de 50m de haut qui culmine à 719m.

 

Le chemin est escarpé et ça grimpe dur ! (facile après déjeuner et quand t’as pas l’habitude…). J’ai bien failli abandonner à un moment. Heureusement que Monsieur et ma puce étaient là pour me rebooster. Franchement ç’aurait été dommage de rater une telle vue !

IMG_0283

Monsieur est allé toucher le rocher, ni ma puce ni moi n’aurions pu le faire tellement c’était abrupte.

 

C’était un défi personnel et je suis très fière de ma puce qui l’a monté sans difficultés et sans rechigner.

Je ne vous raconte pas les courbatures le lendemain !!!!!